ACPR

Le site de l’Amicale des Cardiologues de Paris et Région Parisienne

Les études

The SPRINT trial : nouvel objectif dans le traitement de l’hypertension artérielle chez le non diabétique

Dans cette étude prospective, les auteurs se sont intéressés à comparer deux stratégies de prise en charge du patient hypertendu non diabétique. Pour cela les auteurs ont randomisé des patients à haut risque cardiovasculaire en deux groupes, le premier traité pour un objectif tensionel systolique inférieur à 140mmHg (traitement standard) et le deuxième pour un objectif inférieur à 120mmHg (prise en charge intensive). L’objectif principal de l’étude était composite incluant le nombre d’infarctus du myocarde, d’AVC, d’insuffisance cardiaque et les décès de causes cardiovasculaires sous traitement. Au total 9361 patients ont été inclus. L’étude a été arrêtée prématurément après une médiane de suivie de

LIRE LA SUITE »

L’Empagliflozin : un nouveau médicament dans le traitement du diabétique de type II à haut risque cardiovasculaire

Dans cette étude prospective, les auteurs se sont intéressés à un inhibiteur sélectif d’un cotransporteur sodium-glucose (l’Empagliflozin) permettant de réduire la réabsorption rénale du glucose et ainsi réduire le taux de glycémie. Ce médicament a déjà été décrit pour réduire les niveaux d’hémoglobine glyquée chez des patients soufrant de diabète de type 2, avec des effets sur la perte de poids et la réduction de la pression artérielle systémique. Dans cette étude randomisée, conduite en double aveugle, l’empaglifozin a été comparé à un placebo avec une dose de 10 ou 25mg chez des patients à haut risque cardiovasculaire et présentant un diabète de type

LIRE LA SUITE »

Mort Subite du Sportif

Jusqu’à récemment, il n‘existait pas de données générales sur la mort subite du sportif dans la communauté — c‘est à dire incluant les sportifs occasionnels (typiquement le « jogger du dimanche »…). Toute l‘information dont nous disposions provenait des études effectuées chez le jeune sportif de haut niveau, ou certaines activités sportives spécifiques telles que le marathon… Eloi Marijon, MD, PhD – Hôpital européen Georges Pompidou, Département de Cardiologie, Unité de Rythmologie, Paris C‘est la raison pour laquelle le Centre d‘Expertise Mort Subite a initié un registre français en avril 2005, mené en population générale (60 départements, 35 millions d‘habitants) chez les 10-75 ans, et poursuivi

LIRE LA SUITE »

NSTE-ACS : guidelines for the management of acute coronary syndromes in patients presenting without persistent ST-segment élévation

Pierre Sabouret – ACTION-Group, Institut du Cœur Paris ESC 2015-Londres-European Guidelines Intervenants : Marco Roffi (Berne, Suisse) Carlo Patrono (Rome, Italie) Les recommandations européennes sur le NSTEMI ont été mises à jour, ce qui était attendu par la communauté cardiologique suite aux publications majeures de ces dernières années, imposant des modifications notamment sur la prise en charge. Nous avons choisi de faire un focus sur la stratégies thérapeutiques recommandées, les autres aspects de ces recommandations étant abordés par F. Diévart dans un autre article. Pour le traitement de l’ischémie myocardique, l’initiation des béta-bloquants est indiquée dès que possible chez les

LIRE LA SUITE »

The evaluation of Lixisenatide in acute coronary syndromes (ELIXA)

Pierre Sabouret – ACTION-Group, Institut du Cœur Paris Intervenants : Eldrin Lewis (Boston, Etats-Unis), Philippe-Gabriel Steg (Paris, France) Ces dernières années ont été marquées en diabétologie par les polémiques concernant les glitazones avec un surcroît d ‘événements cardiovasculaires retrouvés dans la métaanalyse de Nissen en 2009, puis par le retrait du médiator motivé par la genèse de valvulopathies restrictives. Dans ce contexte, les autorités de santé, et plus précisément la FDA ont demandé des études de sécurité d’emploi { grande échelle pour tout nouveau antidiabétique oral (ADO) ou injectables. Les études SAVOR, TECOS et ELIXA ont donc été réalisées en conformité avec les

LIRE LA SUITE »

Outcome Trial (SCOT) : a randomized,trial comparing the cardiovascular safety of celecoxib versus traditional non-steroidal anti-inflammatory drugs

Pierre Sabouret – ACTION-Group, Institut du Cœur Paris Intervenants : Thomas Mac Donald (Dundee, Royaume-Uni), Jose Lopez-Sendon (Madrid, Espagne) Après les polémiques engendrées sur l’excès d’événements cardiovasculaires sous traitements par les inhibiteurs spécifiques de la COX-2, indiqués initialement comme anti-inflammatoires, en raison de leur moindre toxicité gastrique par rapport aux AINS traditionnels, l’agnce européenne du médicament (EMA) a demandé à Pfizer de financer un regitsre européen de vraie vie. L’étude SCOT a donc été coordonnée par l’Université de Glasgow avec le soutien institutionnel de Pfizer pour obtenir des données sur les patients en ambulatoire recevant des AINS, et en comparant sur le long terme (5 ans)

LIRE LA SUITE »